De l'exigence pour nos écoles

Texte

 

La jeunesse, grande cause du prochain mandat

 

Texte

L’école est l’un des piliers de notre République. En tant que professeur, je mesure tous les jours l’immense responsabilité que nous, adultes, avons pour assurer l’avenir de nos enfants. Avec l’équipe de « La gauche qui nous rassemble ! » nous ferons de l’école une priorité et proposerons un projet ambitieux au service de la réussite de tous les enfants et adolescents.

L’école que nous voulons favorisera la réussite de tous et la mixité sociale ; c’est ce que nous avons réussi au collège Las Cazes/Simone Veil dans le quartier des Cévennes dont je suis le Conseiller départemental. L’école que nous voulons assurera l’apprentissage des savoirs fondamentaux et l’éveil culturel, scientifique, sportif. L’école que nous voulons préparera nos jeunes aux défis du monde, à la transition écologique, au respect de l’égalité et de la laïcité.

L’éducation est la source de mon engagement professionnel et politique. Je ferai de la jeunesse la grande cause de mon mandat de Maire.

Michaël DELAFOSSE

Texte

Nos propositions en résumé

-> Grand plan de soutien scolaire public et laïque après l’école dans les Médiathèques et les Maisons pour tous.

-> Nouveaux TAP avec des activités culturelles, scientifiques, sportives.

-> Plan de construction et de rénovation des écoles.

-> Vers 100 % de produits bio et/ou locaux de qualité dans les cantines d’ici 2026.

Texte

Nos propositions complètes pour l’éducation des enfants montpelliérains

Texte

Pour une école qui favorise la réussite de tous

AGIR POUR LA MIXITE SCOLAIRE

La mixité sociale dans les écoles sera une priorité de notre mandat. Malgré l’excellent travail des professeurs, trop de familles perdent confiance dans l’école publique et font un sacrifice financier en inscrivant leurs enfants dans le privé. Nous adopterons des mesures pour renforcer l’attractivité de certaines écoles en lien avec l’Education nationale : moyens renforcés, filières d’excellences, options linguistiques ou artistiques, etc. Nous travaillerons sur l’implantation de nouvelles écoles et la carte scolaire. Nous agirons également contre les stéréotypes de genre à l’école.

UN GRAND PLAN DE SOUTIEN SCOLAIRE PUBLIC

Nous mettrons en place un plan de soutien scolaire public et laïque organisé à l’école lors du temps périscolaire, dans les Médiathèques et les « Maisons Pour Tous » les mercredis et samedis en lien avec l’Education nationale.
Un partenariat sera mis en œuvre avec la Caisse d’Allocations familiales (CAF) pour la mise en place du contrat local d’accompagnement à la scolarité (CLAS) .

UNE AUGMENTATION DE LA DOTATION POUR LES ECOLES PUBLIQUES

Dès le budget 2020, nous augmenterons la dotation élève pour les écoles publiques et créerons plusieurs fonds pour soutenir les projets pédagogiques. Pour mémoire, les dotations pour l’école privée ont augmenté de 25 % entre 2014 et 2019, étalés sur 4 exercices, soit un passage de 515 € à 645 € par enfant du privé sous contrat résidant à Montpellier.

Alors que la «dotation scolaire » pour l’école publique est passée de 39,50 € à 41 € en 2018 soit + 3,8 % seulement. Les périmètres ne sont pas les mêmes mais ces chiffres illustrent l’effort insuffisant pour l’école publique durant ce mandat.

DE L’AMBITION POUR DE VRAIS TAP

Les Temps d’Activités Périscolaires (TAP) doivent devenir un lieu d’apprentissage et de découverte avec une priorité donnée aux langues, à la culture scientifique, au codage informatique, aux arts et à la pratique sportive. Ils resteront gratuits. Nous mobiliserons les acteurs de l’excellence culturelle et sportive de notre territoire pour ces temps de découverte (Orchestre national, Musée Fabre…). Par ailleurs un groupement d’employeurs sera créé pour sécuriser le parcours professionnel des animateurs et renforcer la qualité de leurs interventions.

DES CLASSES VERTES OU DE MER POUR CHAQUE ELEVE

Un dispositif sera mis en place afin que chaque élève puisse partir, au moins 1 fois au cours de sa scolarité en primaire, en classe découverte pendant quelques jours. Des partenariats seront engagés avec des structures d’accueil collectif.

UN ORDINATEUR ET UN VIDEOPROJECTEUR DANS CHAQUE SALLE DE CLASSE

Fortement réclamés par les enseignants, ces équipements seront installés dans chaque salle de classe de primaire pour conforter la liberté pédagogique des enseignants.

UNE AIDE POUR LES ACTIVITES EXTRA-SCOLAIRES

Dans le cadre du bouclier social, une aide jusqu’à 100 € sera proposée pour l’inscription à des activités extra-scolaires, culturelles ou sportives, pour les enfants dont les parents ont des revenus modestes.

Texte

Pour un plan global et concerté de rénovation et de construction

Constructions, relocalisations et rénovations d’écoles

Dès novembre 2020, le Conseil municipal se prononcera sur la programmation de constructions, relocalisations et rénovations d’écoles pour répondre aux objectifs de mixité, d'augmentation des effectifs et de qualité d’accueil. Trop d’écoles sont saturées dans les faubourgs du centre-ville, ou dans les quartiers où les constructions d’immeubles ne sont pas maîtrisées.

Ce plan global sera élaboré en concertation et dans la transparence avec l’ensemble de la communauté éducative : parents, enseignants et personnels. La carte scolaire de la Ville sera également discutée publiquement dans ce cadre.

EXEMPLES de nouvelles écoles a CONSTRUIRE

Ces constructions seront soumises à concertation

Pour répondre à la saturation des écoles du Centre et des faubourgs

  • une école dans l’ancien Conservatoire de Musique
  • une école dans le quartier des Beaux-Arts, sur le site des anciennes Archives Départementales
  • une école dans le quartier des Aubes, en lien aussi avec les nouveaux logements Route de Nîmes

Pour soulager les effectifs des écoles Aliénor d’Aquitaine et Beethoven,

Pour atteindre des objectifs de mixité sociale

  • une école pour le secteur Alco/Mosson, sur un site proche de la station Pilory à Celleneuve
  • une école dans le quartier de la Restanque
  • la relocalisation de l’école Julie Daubié

Pour répondre à la saturation des écoles de La Mosson

  • une école pour ce secteur, localisation avec objectif de mixité sociale

Pour la future Zac de la République

  • une école financée en partie par les promoteurs (Convention de participation à la ZAC)

 

Texte

Pour une école qui protège

LA POLICE MUNICIPALE REDEPLOYEE DANS LES QUARTIERS

Les effectifs de police municipale seront redéployés dans les quartiers avec une présence continue aux abords des écoles pour sécuriser les accès et lutter contre les vendeurs de drogue devant les collèges et lycées.

Cette police municipale territorialisée sera connue et identifiée des parents, enseignants et personnels des écoles qui pourront les solliciter plus facilement en cas de problème.

LUTTE CONTRE LE HARCELEMENT SCOLAIRE

Nous mettrons en œuvre un vaste plan de lutte contre le harcèlement scolaire en partenariat étroit avec le corps enseignant, les parents d’élèves, les conseils d’école, les Maisons pour tous. Une convention d’actions sera signée en ce sens avec l’Education nationale.

PROTECTION DES ENSEIGNANTS ET PERSONNELS

La Ville de Montpellier se portera systématiquement partie civile pour toute agression commise au sein de l’école contre un enseignant ou personnel du service public dans le cadre de ses fonctions.

Texte

Pour une école de la transition écologique

LA GRATUITE DES TRANSPORTS EN COMMUN

La gratuité des transports en commun que nous proposons permettra aux Montpelliérains de les prendre plus facilement et notamment pour se rendre à l’école avec leurs enfants. Elle facilitera également les sorties scolaires. Par ailleurs c’est une économie importante pour les familles qui peut aller jusqu’à 828 euros par an soit 69 euros par mois pour quatre personnes dont deux adultes et deux enfants de plus de 18 ans.

Des parcours vélos et piétons sécurisés jusqu’à l’école

Tout sera fait pour encourager les déplacements vertueux jusqu’à l’école : sécurisation des parcours entre l’arrêt de bus ou de tram et l’école, itinéraires piéton et réaménagements des trottoirs, pistes cyclables en site propre. Par ailleurs des garages à vélos et trottinettes seront installés.

DES PEDIBUS POUR SE RENDRE A PIED A L’ECOLE

Nous faciliterons l’organisation de lignes de « pédibus », tel que cela existe déjà dans d’autres villes comme à Rouen, permettant aux enfants de rejoindre l’école à pied, en sécurité, encadrés par des parents volontaires.

ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DES BATIMENTS ET VEGETALISATION DES COURS D’ECOLE

Nous mettrons en œuvre un vaste dispositif d’adaptation au changement climatique avec l’isolation des bâtiments, la désartificialisation des sols et la végétalisation progressive de toutes les cours de récréation avec si possible la création de jardins pédagogiques. Nous nous inspirerons du dispositif OASIS mis en œuvre à Paris

Texte

Pour une Mairie à l’écoute des enseignants et des parents

CONCERTATION ET TRANSPARENCE

La concertation et la transparence seront au cœur du dialogue entre la Mairie, les conseils d’école, les directions d’école et les parents.

UN REPRESENTANT DE LA MAIRIE SYSTEMATIQUEMENT PRESENT AUX CONSEILS D’ECOLE

Nous nous engagerons à ce qu’un représentant de la Mairie soit systématiquement présent à chaque Conseil d’école.

UNE GESTION EFFICACE DES DEMANDES

Un système de gestion des demandes des écoles et des parents sera mis en place pour que toutes questions et remarques obtiennent une réponse.

SOUTIEN A LA PARENTALITE

Nous mettrons en œuvre un programme de soutien à la parentalité dans les écoles. Les parents pourront bénéficier de conseils et de lieux pour se réunir. Nous soutiendrons également les associations de parents d’élèves dans leurs projets.

Texte

Pour une alimentation plus saine dans les cantines

Voir notre page sur la restauration scolaire

100 % DE PRODUITS BIOLOGIQUES ET/OU DE QUALITE D’ICI 2026

Vers 100 % de produits bio et/ou locaux de qualité d’ici la fin du mandat en 2026.

LA SUPPRESSION DES PRODUITS ULTRA-TRANSFORMES

Leur consommation répétée représente des risques d’obésité et de maladies.

STOP AU PROJET DE MEGA-CUISINE CENTRALE POUR DES CUISINES DE PROXIMITE

Les 24 millions d’euros d’investissement prévus seront réorientés vers la modernisation de la cuisine centrale actuelle et la création de petites unités de proximité.

LES CANTINES MODERNISEES

Réhabilitation progressive de l’ensemble des cantines avec des selfs services adaptés à la fréquentation et pour lutter contre le bruit.

DES BARQUETTES EN INOX SANS PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

Alors que les barquettes actuelles en cellulose peuvent présenter des perturbateurs endocriniens, elles seront remplacées par des barquettes en Inox.

PLUS DE SOUPLESSE DANS LES RESERVATIONS

Les modalités de réservation seront assouplies pour les familles. De sept semaines, le temps de réservation sera ramené à quinze jours.

UNE TARIFICATION TRES SOCIALE A LA CANTINE POUR LES ENFANTS DES FEMMES SEULES

Dans le cadre du bouclier social que nous proposons, le tarif le moins élevé de la cantine débutera à 0,50 € le repas pour les enfants de familles monoparentales.

Partagez sur vos réseaux :